Le Clans du Dragon

Le Dojo des Novices

Les Maîtres Forgerons Agashas

Les Registres de Kyuden Togashi

Le Mon du Dragon en Grand

De nouveaux ancêtres Dragon...

Mizugusuri : l'art des élixirs

Le Kaze no Ryu

La famille Kitsuki

Les écoles spéciales du clans

Mes trucs de Kitsuki


LES MILLES ET UN TRUC D'UN MAGISTRAT KITSUKI...


L'ensemble de ces trucs visent à faciliter votre travail lors d'une enquête et à vous permettre de traiter plus rapidement les indices laissés par les criminels. Il s'agit donc pour vous de collecter l'information au préalable pour réagir avec certitudes le moment venu. Bien entendu ces activités vont vous prendre du temps et parfois même vous faire paraître très bizarre aux yeux de vos semblables, mais vous avez pour cela une excellente excuse : Vous êtes un Dragon !!!

    Vous aurez besoin des éléments suivants :

  • une pièce rien qu'à vous.

  • de bonnes étagères.

  • beaucoup de parchemins.

  • de petits pots de terre cuite.

  • un ou une assistante eta.


Les différents sols de votre région

La première des choses à faire consiste à visiter la zone dont vous avez la charge, pour observer l'arangement des habitations. L'étape complémentaire, fort fastidieuse consiste à prélever un échantillon de terre de tous les endroits différents de la ville, votre assistant eta ferra cela très bien mais il convient de l'accompagner pour bien connaître les lieux d'origines. Vous aurez ensuite un travail de classement et d'étiquetage à faire. L'utilité de cette démarche est évidente : dès que vous verrez un peu de terre sur le kimono d'une personne qui vous rendra visite vous saurez d'où il vient, de même si l'assassin a laissé un peu de sable sur les lieux du crime vous saurez très vite par où il est passé.

Les nombreuses étoffes produites dans la ville

Vous connaissez la méthode et le but, il suffit de rendre visite à tous les tisseurs et artisans de la Soie et à prélever un extrait de fils de chacunes de leurs principales étoffes et de les répertorier dans un catalogue, bien entendu vous devez également recouper ces informations avec les teintes produites par les teinturiers. L'intérêt étant toujours d'aller très vite lors de la découverte d'un bout de tissu... Et de remonter au "propriétaire" le plus vite possible...

Les différents sceaux des fabriquants de la Cité

Chaque artisan, voir chaque artiste a son sceau, identifier une oeuvre d'art peut paraitre utile à certains courtisans, mais ce n'est pas de ces futilités dont il s'agit. Je vais prendre un exemple pour étayer ma démonstration. Dernièrement, j'ai eu à faire face à un crime odieux, la victime avait subit milles châtiments avant de mourir. La dague qui l'avait achevée portait le poinçon officiel de l'armurier des Bayushi (je suis en poste à Ryoko Owari), j'ai perdu un peu de temps à retrouver l'origine de l'arme, il se trouve que je connaissais l'assassin, et que je savais que le Bayushi n'étaient pas mélés à cette partie de l'histoire... Or si j'avais eu un reccueil avec les différents sceaux peut être aurais-je pu aller plus vite... Je vous conseille donc de rendre visite à chaque artisan et de leur demander d'apposer leur sceaux sur un registre (avantage annexe ce registre peut servir à régler un litige . Si une méthode plus discrète vous semble préférable vous pouvez également commander à chacun une petite pièce...

Les parfums de la Cour

Il s'agit de la plus difficile des collectes et peut être de la intéressante voir de la plus plaisante, c'est très simple il vaut faut être si habile courtisan que chacun et chacune vous aura offert un pot de son parfum. Malheureusement la tache est quasiment impossible, de plus elle peut vous conduire bien plus loin que vous ne le souhaitiez, bien sûr il n'a pas de mal a trouvé en tel lieu une compagnie agréable mais cela ne serait interféré avec votre mission...Cette collecte est si compliquée que j'en ai retardé l'exécution pour le moment...

Les traces laissées par les autres

Il s'agit de la plus efficace des enquêtes parce que les résultats sont nominatifs... Elle n'est pas sans faille mais pour un vrai Kitsuki l'erreur n'est quasiment pas possible... Il s'agit en commençant par ses proches de créer un catalogue d'empreinte de chaussure... Pourquoi par ses proches ? Parce que c'est le plus simple, c'est aussi un moyen de les protéger s'ils sont accusés vous reconnaitrez que les traces laissées par le coupable ne sont pas celles de vos amis, et enfin, ca vous permettra de faire face à une trahison avec un coup d'avance, et je sais de quoi je parle... Ensuite chaque chaussure de chaque invités de la magistrature se voit égalment affublé d'une marque distincte et unique... Bien entendu seules les personnes importantes sont dignes d'intérêts, à vous de faire le tri. Sur ces quelques conseils, je vous souhaite bon courage et que les fortunes veuillent sur vous...

On a toujours besoin d'un plus petit que soit.

Il y a plusieurs aventages à s'netourer des basses castes.
Tout d'abord il est des lieux qui ne sauraient être visiter par des samouraïs. Ces lieux sont si impurs ou si sales que seul un être issu de ce milieu peut s'y aventurer. Le samouraï est très fort mais il est restreint par la bien séance, il est d'ailleurs bon qu'il en soit ainsi, les nobles se doivent d'être toujours un exemple d'honneur, de courtoisie et de culture. Aussi face à certain lieu un "médiateur" qui obéira aux insrtuctions du Magistrat sera des plus précieux.
De même, un eta peut faire certaine chose non accecibles aux samouraïs. Lors que vous avez à faire face à un mort, il est inconcevable que vous risquiez de vous souillez, aussi l'eta est des plus utiles.
Dernière chose et non des moindre une caste compte pour moins que rien pour la plus part des samouraï, un dragon sait mesurer la valeur des Heimins et des etas, aussi vous trouverez auprès de ces gens bien des informations qui auront été prononcées à portée de leurs oreilles sans y prendre garde. C'est aussi pour cette raison qu'il convient de traiter ces castes avec le respect qui leur est du, un serviteur sera toujours plus zélé avec un bon maître et un marchand proposera toujours sa meilleure marchandise à celui qui le traite avec considération. Rien n'est plus utile qu'un marchand bavard...





Cliquez sur cette phrase pour revenir à l'index Dragon.